Le renforcement musculaire,

un investissement judicieux !

Saviez-vous que grâce à un bon programme de musculation régulier nous faisons bien plus que d’améliorer notre silhouette ?! Oui, bien plus ! nous serions mieux à même de gérer nos angoisses et de prévenir le diabète, l’ostéoporose, les handicaps dus à l’âge ou au rhumatisme ; nous pourrions également lutter efficacement contre une tension artérielle trop élevée et un taux de graisse trop important dans le sang.

Le vieillissement est en soi une raison suffisante de se mettre à la musculation quand on sait que la masse musculaire diminue de près d’un tiers au cours de la vie passant de 36kg entre 25 et 30 ans à environ 23kg à 70 ans. Dès 40 ans nous perdons près de 2 kilos de muscles par décennie. Notre corps travaille en effet suivant le principe : tout ce qui n’est pas utilisé sera éliminé… et je parle bien sûr de vos muscles… pas de vos graisses malheureusement. Au cours de la soixantaine et de la septantaine, nous perdons en moyenne 15% de notre force, et passé quatre-vingts ans même 30%. Le faible tonus musculaire est également la cause de nombreuses affections, comme le mal de dos ou chez les personnes plus âgées, les fractures des vertèbres. En perdant de la force, on perd également peu à peu le contrôle de ses articulations et la coordination des mouvements… mais réjouissez-vous ! Même si la force et la masse musculaire diminue tout de même à partir d’un certain âge, grâce à un entrainement musculaire quotidien chacun peut entretenir ou améliorer sa masse/tonus musculaire et cela peu importe son âge !

Pendant longtemps on a surtout mis l’accent sur l’endurance. Or, si celle-ci joue bien un rôle de prévention des maladies cardio-vasculaires, la musculation effectuée d’une manière efficace d’un point de vue santé permettra comme l’endurance à stimuler le système cardio-vasculaire. D’ailleurs, les gens présentant des problèmes cardiaques se sentent nettement mieux en pratiquant la musculation que l’endurance, du fait que la pression exercée sur le cœur y est plus brève, dans certain cas le pouls monte moins et l’irrigation du cœur y est meilleure. L’endurance améliorera votre système cardio-vasculaire de manière significative mais un mouvement répété (courir une heure par exemple) apporte des pressions et tensions importantes sur vos articulations et vertèbres. En musculation les mouvements sont courts, intenses et s'ils sont bien effectués ceux-ci sont sans danger pour le corps. Si le renforcement est fait sérieusement et efficacement, l’amélioration de votre système cardio-vasculaire sera grande. Mais en plus la musculation permettra aussi :

 

  • à renforcer le corps de manière significative,

  • à dessiner la silhouette afin d’améliorer l’apparence,

  • à mieux contrôler son poids (se sont les muscles qui brûlent les graisses. Plus on en travaille et plus la dépense calorique est importante)

  • à améliorer la posture (mal au dos ? mal à la nuque ou aux épaules ? brisez votre vite sédentaire et faites de la musculation !)

  • à accroître la densité osseuse (protégez-vous de l'ostéoporose)

  • à renforcer les muscles stabilisateurs afin d'avoir des articulations et un corps bien mieux protéger des blessures.

Quand on s’entraine, le corps s’écrête des neurotransmetteurs du bien-être, comme la dopamine et la sérotonine. Le renforcement musculaire pratiqué de la bonne manière sera donc aussi l’une des activités les plus saines pour booster notre moral !

il faut savoir qu’avec l’âge l’entrainement ciblé de la force devient plus important que la capacité cardiaque. Une étude publiée en 1990 aux Etats-Unis fit rapidement parler d’elle. On y montrait comment des patients d’EMS âgés de 86 à 96 ans s’étaient astreints à un entrainement des muscles extenseurs de la jambe. En faisant travailler ces derniers à raison de deux séances par semaine avec une augmentation progressive de la résistance, ces personnes avaient obtenu un taux de progression de leur force de 174% et leur capacité à se déplacer s’était améliorée au point de pouvoir se remettre à monter les escaliers sans canne et à se sentir plus sûres sur leurs jambes. Leur sens de l’équilibre avait également fait de nets progrès. Il était ainsi clairement établi que la musculature peut être entrainée jusqu’à un âge avancé.

En s’entretenant régulièrement, le gain subjectif en qualité de vie est considérable si l’on pense que l’indépendance et la mobilité permettent d’entretenir les contacts, de continuer à travailler et à pratiquer des activités de loisir et qu’elles se traduisent par un plus grand équilibre psychique. Ainsi, l’inactivité ne raccourcit pas seulement notre durée de vie, mais également celle de notre santé. En ne prenant aucune mesure contre la perte musculaire, on court le risque d’une perte d’autonomie prématurée.

Vous l’aviez sûrement déjà compris et je pense que maintenant vous en êtes encore plus convaincu. Soyez actif ! Plus vous commencez tôt et plus il sera facile d’atteindre un niveau physique idéal pour longtemps. Sachez qu'il n’y a pas d’âge pour commencer ou reprendre le sport. 40 ans ! 50 ans ! 70 ans ! Faites simplement régulièrement du sport selon votre niveau et vos besoins.
 

Le jour où certain d'entre vous ont fait appel à moi, vous aviez compris ce besoin d’effectuer un changement dans votre vie. Soit parce que la maîtrise de l’entrainement est loin d’être idéal seul, soit parce que vous aviez tout simplement besoin d’avoir au quotidien un conseiller pour vous faire suivre le bon chemin dans votre objectif santé :  Que cela soit d’améliorer votre qualité de vie, tonifier votre corps ou perdre du poids.

Qu’à ce jour je sois ou non votre « guide » dans l’entrainement, j’espère que vous garderez ou trouverez tous la motivation nécessaire à aller de l’avant dans l’entretien de votre santé afin de vivre du mieux possible tout au long de votre vie.

PERSONAL TRAINING - CORPORATE FITNESS - NUTRITIONAL ADVICE - WEIGHT LOSS - MUSCLE TONE - CORE STRENGTH - POSTURE CORRECTION - CARDIO FITNESS